FRAMA > Actualités scientifiques > Faits marquants


La découverte des mésons K dans les Alpes retranscrite par Jean Marc Richard.

Faits marquants

Share |

le 13 avril 2018 /

Dans une interview au journal local de L’Argentière-la-Bessée, petite commune des Alpes Françaises, Jean Marc Richard revient sur la découverte des mésons K par Louis Leprince-Ringuet en 1941.

Avant l’apparition des accélérateurs de particules, la recherche de nouvelles particules se faisait à travers l’étude des rayons cosmiques.Le village de L’Argentière-la-Bessée possédait alors une usine de production d’aluminium par électrolyse, qui était alimentée par une centrale hydro-électrique. Le site proposait donc deux avantages pour accueillir des expériences de physique des particules : l’altitude qui augmente le flux de rayons cosmiques, et la centrale électrique, qui permettait l’alimentation des détecteurs.

C’est ainsi que Louis Leprince-Ringuet et Michel Lhéritier installèrent une chambre de Wilson dans un des bâtiments de l’usine, ce qui lui permit de découvrir le méson K^+.
Jean Marc Richard s’est intéressé à l’histoire de cette découverte majeure de la physique des particules, et notamment à son aspect local, dans notre région.
Son interview est disponible ici.

crédit photo © Archives de ľÉcole Polytechnique (Palaiseau) Fonds Louis Leprince-Ringet


Complément date : 


 

Lieux : 
 

Nos établissements :