FRAMA > Actualités scientifiques > Faits marquants


Les différentes manières de détecter la matière noire

Faits marquants

Share |

le 2 février 2015 /

De très nombreuses idées ont été explorées pour détecter l’interaction d’un WIMP avec la matière. Dans un article distingué par l’American Physical Society sur son cite web "spotting exceptionnal research", Julien Billard (post-doctorant LIO du groupe Manoir) compare ces différents modes de détection.

La difficulté principale dans la recherche de détection directe de WIMP est de pouvoir clairement discriminer un événement WIMP du bruit de fond résiduel qui est issu de la radioactivité environnante et des neutrinos cosmiques.

Les stratégies les plus prometteuses sont passées en revue dans cet article. Trois observables sont particulièrement intéressantes : Le nombre de reculs nucléaires, leurs énergies ainsi que leurs directions. Ce dernier point étant important car il peut authentifier les interactions issues des WIMPs puisque le mouvement de la voie lactée dans le halo de matière noire de notre galaxie provoque un "vent" de WIMP ayant une direction privilégiée.

L’étude de ce papier montre que les détecteurs directionnels ont une sensibilité 1000 fois meilleure que les simples expérience de comptage, et que de tels détecteurs vont bientôt se montrer nécessaires pour lutter contre le bruit de fond venant des neutrinos, qui sera bientôt le bruit de fond ultime à la détection directe.

Article sur Physical Review D
highlight de l’APS

 


Nos établissements :