FRAMA > Actualités scientifiques > Faits marquants


Quand leurs contacts facilitent le déplacement des cellules

Faits marquants

Share |

le 15 novembre 2017 /

Joseph D’Alessandro, Christophe Anjard, Jean-Paul Rieu et Charlotte Rivière (équipe Biophysique), en collaboration avec François Detcheverry (équipe Liquides et Interfaces) et des collègues de Sendai et de Boston, ont publié un article intitulé "Contact enhancement of locomotion in spreading cell colonies" dans la revue Nature Physics. Cet article a fait l'objet d'une actualité de l'INP du CNRS.

On sait depuis un demi-siècle que les contacts entre cellules peuvent inhiber leur migration. En étudiant l’étalement d’une colonie de cellules peu cohésives (l’amibe Dictyostelium Discoideum), les auteurs viennent de montrer que les contacts peuvent au contraire accélérer leurs déplacements. Dans un travail associant expériences et simulations, ils ont montrés que les contacts transitoires entre cellules augmentent durablement leur vitesse et l’efficacité de leur déplacement (leur persistance), ce qui, à l’échelle de la population, accélère la dispersion de la colonie. Ces travaux représentent une avancée fondamentale pour la compréhension de la motilité cellulaire et soulèvent aussi de nouvelles questions en matière active.

27/10/2017

 

Complément date : 


 

Lieux : 
 

Nos établissements :