FRAMA > Actualités scientifiques > Faits marquants


Rétrodiffusion optique d'aérosols sulfatés présentant un coating organique

Faits marquants

Share |

le 23 mars 2021 /

Alain Miffre, Danaël Cholleton et Patrick Rairoux (équipe ATMOS), en coopération avec des collègues de l’IRCELyon et des USA, ont publié un article intitulé " Decrease in sulfate aerosol light backscattering by reactive uptake of isoprene epoxydiols " dans la revue Physical Chemistry and Chemical Physics .

En raison de sa capacité à rétrodiffuser la lumière, l'aérosol de sulfate est responsable d'un refroidissement net de l'atmosphère terrestre, pouvant potentiellement quelque peu contrebalancer l'effet de réchauffement climatique dû aux gaz à effet de serre.
En tirant parti de la sensibilité extrême du Pi-polarimètre de laboratoire à aérosols construit à l’iLM, unique en son genre, à rétrodiffusion exacte, les auteurs ont pu révéler une diminution nette de la rétrodiffusion de la lumière par l'aérosol de sulfate en présence de composés organiques, donnant lieu à des structures de type core-shell. Ces structures core-shell d'organosulfates sont importantes car elles comptent parmi les précurseurs d'aérosols organiques les plus importants de l'atmosphère. Ainsi, cette découverte de laboratoire, qui est étayée par des simulations numériques de type core-shell de la diffusion de la lumière, est décisive pour quantifier l'impact de ces particules d'aérosol de sulfate organique sur le climat.

Complément date : 


 


Nos établissements :